Info/conditions

// Je m'appelle Charline, j'exerce le métier de modèle d'art depuis 2005.

 

Engagée, voyageuse, je mène une quête où se mêlent un désir profond d'expression personnelle au moyen de divers canaux artistiques, et celui de la performance physique. J'aime la diversité humaine, ses idées qui se rencontrent et font naître de nouveaux mondes.

 

Je me plais à vous amener dans mon imaginaire par le biais des attitudes qui me viennent généralement spontanément - le lâcher-prise est mon guide -, à suivre parfois une direction narrative de mon invention ou que vous m'aurez suggérée. Je vise le déséquilibre maîtrisé, la torsion, l'attitude qui porte en elle l'essence du mouvement. Car selon moi, rien d'autre que ce dernier ne peut mettre autant en évidence la vie qui circule en-dedans, et c'est ce que j'aime le plus voir dans les représentations de la figure humaine. J'aime offrir simplicité et fantaisie, suggérer le quotidien et l'extraordinaire aussi.

 

// Vous souhaiteriez travailler avec moi ?

Voici ce que j'apporterai dans mon sac : présence, énergie, créativité, patience, stabilité, le tout sur des poses allant du mouvement lent continu à la longue durée (45 mn à 1h, renouvelables après 15 mn de récupération).


// J'évolue en collaboration avec des artistes professionnels et amateurs, au sein d'écoles, d'ateliers, de workshops et parfois d'événements spéciaux, dans ces disciplines : sculpture, peinture, dessin, photographie et film, body/facepainting.





// "L'ESPACE DE LA POSE"

 

Il m'offre un cadre bien délimité, privilégié, où je peux partager mon monde intérieur avec les autres.

J'y conçois mon corps comme un médium, un canal par lequel une forme d'énergie circule, un sentiment, une réflexion, une sensation, que les créatifs face à moi vont capter et retranscrire à leur manière. Donner envie aux autres de (continuer à) dessiner, peindre, photographier (etc) grâce à l'impulsion créative qui guide mes propres attitudes, tel est mon principal objectif.

 

J'y éprouve mes limites physiques et psychiques, analyse mon rapport à l'espace et au temps.

Évoluant essentiellement nue, en contact direct avec le support sur lequel je me trouve et l'air qui se pose sur ma peau, habitée par diverses sensations physiques tantôt agréables, tantôt désagréables et baignant dans le calme que nécessite la création, je me sens connectée à l'instant Présent.

 

Je partage ma nudité comme un miroir face auquel les autres peuvent observer et questionner leur condition humaine, leur rapport aux corps (le leur et celui d'autrui) et au Temps, la place du désir dans les rapports sociaux, la conception du genre et de la "féminité", et bien d'autres choses encore.

 

Dans la société consumériste et patriarcale où j'évolue, où le corps féminin en particulier est placardé par les médias de long en large et presque systématiquement hypersexualisé, remisé au rang d'objet visant à vendre toutes sortes de produits, le fait d'exercer le métier de modèle d'art constitue à mes yeux un acte politique visant à exprimer au monde les valeurs égalitaires qui m'habitent. Le corps n'a de sexuel que l'une de ses nombreuses fonctions, et j'entends bien le montrer (avec et sans jeu de mot).


Aime ton corps, uses-en de toutes les façons que tu peux… N'aies pas peur de lui, ou de ce que les gens en pensent, il est le meilleur instrument que tu possèdes”. Baz Luhrmann

 

 

 

 

// CONDITIONS DE TRAVAIL

 

1. GRAND MERCI à celles et ceux qui soucieux.ses du bien-être des modèles mettent à leur disposition :

- un espace propre et stable leur étant exclusivement réservé.

- un endroit à part ou à défaut un paravent et une chaise, permettant un déshabillage en toute intimité et le dépôt de leurs affaires.

- un chauffage d'appoint soufflant ou radiant dans une salle correctement chauffée (20°C).

- un tapis de yoga prévu pour un usage intensif, permettant d'amortir leurs articulations très sollicitées et d'offrir un rapport qualité-durée des poses satisfaisant.

 

Parce qu'un modèle bien installé est un modèle plus performant et heureux ! ᕦ༼ ͡° ͜ ͝° ༽ᕤ

 

 

2. Je vis de mon métier, que j'exerce de manière DÉCLARÉE (autrement dit : avec bulletin de salaire à l'arrivée). Le Chèque Emploi Associatif (CEA) me paraît donc la solution adéquate si vous êtes une association, à moins que vous connaissiez une alternative.

 

 

3. Lorsque vous me contactez, merci de me fournir vos références personnelles, vérifiables (site web de vos travaux et/ou de votre atelier, noms ou pseudos de modèles avec lesquels vous avez déjà travaillé).

 

 

4. Si vous êtes hors de l'Île-de-France, je vous demanderai de participer à mes frais de déplacement à une hauteur de 50%.

 

 

5. MON DROIT À L'IMAGE

En me contactant, je pars du principe que vous acceptez ce qui suit, afin que nous gagnions chacun.e du temps :

 

- écoles, ateliers collectifs : je n'autorise quiconque à me prendre en photo pendant les cours, à moins que la demande m'ait été faite au préalable (j'étudie chacune au cas par cas).

 

- photographes : la sélection de clichés finalisés que vous m'enverrez préalablement à toute diffusion sera affichable en plein écran dans une résolution suffisante qui me permettra d'en apprécier la qualité et de décider si j'adhère à leur diffusion. Les images que j'aurai retenues figureront par nom/numéro de fichier dans un contrat à votre demande.

Je participe uniquement à des projets correspondant à mon éthique, que je sois rémunérée ou non (pour mon temps et mon investissement).

 

 

♡ Merci beaucoup d'avoir lu attentivement ces quelques lignes.